LA VIDÉO, QUELLE DURÉE ?

La vidéo est un moyen de communication dynamique permettant de présenter nos activités, de parler d’un sujet en rapport avec celle-ci ou encore d’en raconter une histoire, une anecdote. La vidéo offre l’opportunité d’incarner, de personnifier notre activité en lui donnant un visage, une voix, une âme, et nous apportera ainsi une valeur ajoutée et créera plus rapidement de l’empathie, étape nécessaire pour générer ce capital confiance que nous recherchons tous chez nos prospects et clients.

Y-A-T-IL UNE DURÉE IDÉALE POUR LES VIDÉOS DIFFUSÉES SUR LE WEB ?

En premier lieu, sachez qu’une vidéo destinée à dynamiser votre présence sur le web doit être courte car il est nécessaire de capter et de garder les visiteurs sur votre site en les intéressant par votre propos, et comme le comportement type de l’internaute montre une forte tendance au « papillonnage », il faut faire court et concis au risque sinon de perdre votre auditoire.
Parmi les nombreux éléments analysés par le moteur de recherche Google, il y en a deux qui nous concernent particulièrement ici :
• Le taux de rebond (bounce rate en anglais) mesure le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page Web de votre site et qui l’ont quitté sans visiter d’autres pages,
• La durée moyenne correspondant au temps que passe un visiteur sur votre site.
Vous avez compris qu’une vidéo de trop longue durée risque de ne pas être vue en entier et cela risque également de générer chez l’internaute un sentiment de saturation ; il ne sera donc plus motivé pour visiter les autres pages de votre site.
Google indique dans ses statistiques que le temps moyen passé par un internaute à visionner une vidéo est de 1mn30’’ maximum, sachant que au-delà on constate une forte tendance au décrochage. L’idéal est donc de rester en deçà de cette durée, pour autant il s’agit d’une moyenne et on peu accepter une fourchette à plus ou moins 10 secondes bien sûr.
De plus cette statistique est basée sur des comportements types, mais selon la cible à laquelle on s’adresse, il peut être acceptable de réaliser des vidéos plus longues. Par exemple, si on veut montrer un process technique très élaboré destiné à une cible précise et initiée, la durée importe peu car seules les personnes expérimentées et recherchant ce type d’informations visionneront la vidéo ; ils seront même demandeurs d’informations largement développées.

On se rend compte ici de la nécessité de cerner tout d’abord la cible première que doit atteindre la vidéo : public large et non initié ou au contraire une cible très restreinte mais recherchant des informations détaillées.
Une fois cette cible définie, il faut choisir le bon ton qui permettra d’intéresser et de toucher ce public.

L’important finalement est d’être suffisamment intéressant, pertinent ou encore original voire carrément décalé pour garder l’internaute jusqu’au bout de la vidéo.
Pour exemple de ce qui peut être franchement décalé, voici une vidéo particulièrement bien faite dont la durée n’est pas excessive : 1mn47’’, et qui se regarde avec intérêt et surtout amusement, jusqu’au bout. On en redemande même :

Efficacité par l’humour ! ça fait mouche … (pour le coup).

CONCLUSION

En conclusion, certains diront que la durée de la vidéo est un faux débat car c’est le contenu et l’angle choisi pour aborder le sujet traité qui comptent en premier lieu ; cela ne doit pas nous exempter d’être clair, synthétique, pertinent et concis.